Projet 5 : Circulations transnationales et blocages des pratiques culturelles

Porteurs de projet

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) :

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

Partenaires

Objectifs

 Resp.S. Andrieu, CTEL ; C. Rinaudo, URMIS :

Ce projet étudie la transnationalisation de pratiques et de styles culturels par lesquels de nouveaux modes d’expression des altérités se produisent et se diffusent tout en envisageant simultanément les différentes dynamiques de blocages qui empêchent les acteurs de circuler. La prise en compte de l’articulation entre mobilité et blocage permettra de travailler la question des styles de vie réelles des artistes aux carrières transnationales et celles rêvées, de tous ceux, qui faute de pouvoir circuler, élaborent des imaginaires créatifs où l’ailleurs, l’altérité et la manière de se situer dans le monde se trouvent questionnés. Dans un contexte où la fermeture des frontières nationales et le durcissement des politiques migratoires vont de pair avec une marchandisation des expressions culturelles de groupes minoritaires et un goût pour les esthétiques de l’ailleurs de plus en plus affirmé, il s’agira également de questionner les représentations médiatiques de ces productions culturelles et leur impact dans la construction des subjectivités individuelles tout autant que dans celle des imaginaires nationaux. Ouvert sur une large diversité de pratiques culturelles (musique, danse, théâtre, arts plastiques, cinéma…) l’objectif est de considérer les apports des différentes disciplines et approches méthodologiques à partir desquelles cet objet est abordé dans les équipes de recherche impliquées.

 

Thématiques

Financements

Actualités

Evènements