Projet 6 : Corps, santé, altérité

Porteurs de projet

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) :

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

Partenaires

Objectifs

Resp. J. Candau (LAPCOS) et L. Schuft (LAMHESS). Il s’agit d’étudier la manière dont les acteurs des institutions de soin participent à fabriquer l’altérité en ciblant et en accompagnant des populations « vulnérables », « spécifiques » ou « à risque », et en prenant en compte différents critères de classement social allant de la physionomie ou du statut socioéconomique aux stimuli sensoriels. Il est également question de comprendre la manière dont ces productions d’altérité ont une influence sur la vie sociale et la santé des individus. Enfin, le projet vise à mieux comprendre comment la maladie elle-même produit de l’altérité, qu’il s’agisse des modifications du rapport à son propre corps, des éventuelles errances thérapeutiques, de la démultiplication des sources de connaissance sur la maladie, de l’accès à des thérapies conventionnelles et non-conventionnelles, etc.

Thématiques

Financements

Actualités

Evènements