Projet 4 : Mots des Lumières/Corpus du droit naturel (ModeL/CoDroNa)

Porteurs de projet

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) :

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

Partenaires

Objectifs

Resp. Pierre-Yves Beaurepaire (CMMC), Marc Marti (LIRCES) et Pierre-Yves Quiviger (CRHI)

Dans une perspective pluridisciplinaire d’étude de la complexité des Lumières, il s’agit d’étudier les « mots des Lumières » à partir d’une part d’une réflexion collective sur ce que le libéralisme des Lumières veut dire et d’autre part sur des expressions concrètes qui interrogent à la fois les dynamiques réformatrices au XVIIIe siècle, les lignes de force qui travaillent la société d’ancien régime, soulignent les ambiguïtés des Lumières, et montrent qu’il est indispensable de penser les changements à l’œuvre à partir d’une chronologie qui dépasse les clivages entre temps modernes et temps contemporains : 1750-1850.  Ce projet s’accompagne d’un chantier de Corpus du Droit Naturel : constitution d’un corpus en ligne du droit naturel moderne le plus complet possible autour d’une hypothèse de travail : le droit naturel se développerait au sein de l’élément technique du droit, par identification, par les différents acteurs, d’une série d’arguments transnationaux qui prennent le visage de topoï qui unifient la pensée juridique, par-delà les différences disciplinaires (les différents secteurs du droit positif), nationales et normatives (droit romain, droit coutumier, droit canon, décrets, lois et jurisprudence).

Thématiques

Financements

Actualités

Evènements