Projet 6 : Histoire de l’art comme histoire de l’idée d’art

Porteurs de projet

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) :

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

Partenaires

Objectifs

Resp. Rosa Maria Dessi (CEPAM), Thomas Gossenne (Villa Arson), Michel Lauwers (CEPAM), Giula Puma (CEPAM) et Carole Talon-Hugon (CRHI). L’histoire de l’art n’est pas seulement l’histoire de la succession des artistes, des écoles, des styles, des mouvements, c’est aussi celle de l’idée d’art. L’art n’est pas fait que d’œuvres, mais aussi de mots pour les dire, de concepts pour les catégoriser et de théories pour les penser. L’art est une pratique historique changeante et les œuvres sont des objets incorporés dans l’histoire, histoire qu’elles contribuent d’ailleurs à écrire, et ne peuvent être considérées comme des objets autonomes, indépendants des représentations, des croyances et des valeurs de l’époque où elles sont nées. Comprendre une œuvre particulière, c’est l’appréhender dans sa manière d’être valable. Telle est la condition d’une lecture correcte, qui évite autant que faire se peut, les anachronismes, les distorsions, les erreurs de parallaxe. Appréhender correctement les œuvres, signifie donc d’abord les interpréter selon leur manière d’être et les apprécier à leur juste valeur.

 

 

Thématiques

Financements

Actualités

Evènements