Journées "Les méthodes des sciences sociales : passé, présent futur" 9/13 septembre 2019

09-09-2019 - 13-09-2019 - 14h00 à 15h00 - Institut d'Etudes Scientifiques de Cargèse (Corse)

                     

« Les méthodes des sciences sociales : passé, présent, futur »

Institut d’Etudes Scientifiques de Cargèse

(9 – 13 septembre 2019)

  1. 1.   Thèmes des sessions

1. Quelles formes d’interdisciplinarité ? Au sein des sciences sociales ? Hors sciences sociales ?

Cette thématique est présente de manière permanente au sein de la MSHS Sud-Est depuis sa constitution ; au sein de l’Académie 5 depuis le premier appel d’offres ; au niveau d’UCA pour ce qui concerne les projets inter-académiques ; et au sein de l’Université de Corse. Dans le domaine des sciences sociales, la plupart des projets soumis au sein d’UCA relèvent de l’interdisciplinarité sans pour autant s’être assurés a priori du contenu de cette dernière, de son utilité et de son efficacité. Les journées constituent une occasion de reconsidérer ces questions.

2. Les formes de l’expérimentation en sciences sociales

L’expérimentation a longtemps été considérée comme très difficile voire impossible dans beaucoup de sciences sociales ce qui permettait de les distinguer des sciences dites naturelles. Depuis l’entre-deux-guerres et surtout depuis une trentaine d’années, l’expérimentation qu’elle soit menée en laboratoire ou sur le terrain (‘expérimentation aléatoire’) s’est généralisée et est aujourd’hui de plus en plus utilisée. Il conviendrait d’analyser ses formes, les développements qu’elle a permis mais aussi ses limites.

3. Varia : session spécifique présentée par des doctorants et post-doctorants

4. Les relations contemporaines entre art et sciences sociales

Cette dernière thématique renvoie à la présence d’un certain nombre d’Ecoles d’art et de design au sein de l’IDEX JEDI et à l’analyse des recherches qui ont pu être menées associant enseignants-chercheurs et artistes. Elle concerne aussi bien les domaines des arts plastiques, de la musicologie et du design. Elles peuvent aussi concerner les sciences dures en mobilisant informaticiens,  mathématiciens et physiciens.

5. Complexité, émergence, contingence  et réflexivité en sciences sociales

Cette thématique est particulièrement essentielle pour deux raisons. D’un côté, le concept de complexité et les notions qui lui sont liées occupent une place croissante au sein des sciences sociales. D’un autre côté, le recours aux systèmes complexes joue un rôle fédérateur au sein de l’IDEX JEDI en particulier pour ce qui concerne les académies 2 et 5.

6. Types de modélisation, abstraction théorique pertinente et simulation en sciences sociales

L’abstraction théorique pertinente et la modélisation sont plus familières à une bonne partie des sciences sociales. Il convient cependant d’analyser ici le nombre croissant de types de modélisation  (en relation avec les avancées des mathématiques et de la physique notamment dans le domaine de l’application des systèmes complexes à certaines des sciences sociales). Il est également utile de s’interroger sur les critères actuels de pertinence en matière d’abstraction théorique et de preuve encore aujourd’hui très discutés. Enfin, la place croissante attribuée aux formes de simulation réelles ou numériques ne doit pas être oubliée ou négligée.

7. Session finale

Cette session sera l’occasion d’une discussion générale à propos des perspectives de travail envisageables à la suite de cette semaine d’étude et de réflexion.

 

2. Programme et sessions

Lundi 9 septembre : 14 :00 – 18 :00

Session 1. Quelles formes d’interdisciplinarité ? Au sein des sciences sociales ? Hors sciences sociales ?

Organisateur : Richard Arena

Conférenciers :

-  Philippe Steiner

-  Bernard Conein

-  Pierre Livet

Table-ronde et discussion générale :

-  Gérald Gaglio

-  Marie-Antoinette Maupertuis

_________________________________________________________________

Mardi 10 septembre : 9 :00- 12 :00

Session 2. Les formes de l’expérimentation en sciences sociales 

Organisatrices : Agnès Festré  et Fanny Meunier

Conférenciers :

-  Olaf Hauk

-  Massimo Egidi

Table-ronde et discussion générale :

-  Lucille Chanquoy

-  Sylvie Thoron

Mardi 10 septembre : 14 :00 – 18 :00

Session 3. Session varia (doctorants et post-doctorants) 

Organisateur : Richard Arena

_________________________________________________________________

Mercredi 11 septembre :

Matin libre

Après-midi : promenade en bateau (Golfe d’Ajaccio)

Goutte d'eau (Cargèse 2019)

_________________________________________________________________

Jeudi 12 septembre 9 :00 – 12 :00

Session 4 : Les relations contemporaines entre art et sciences sociales 

Organisatrice : Carole Talon-Hugon

Conférencières :

-  Carole Talon-Hugon

-  Nathalie Heinich

Table-ronde et discussion générale :

-  Yves Michaud

_________________________________________________________________

Jeudi 12 septembre 14 : 00 – 18 :00

Session 5 : Complexité, émergence, contingence  et réflexivité en sciences sociales 

Organisateur : Sébastien Poinat

Conférenciers :

-  Alan Kirman

-  Guillaume Deffuant

Table-ronde et discussion générale :

Sébastien Poinat

_________________________________________________________________

Vendredi 13 septembre 9 :00 – 12 :00

6. Types de modélisation, abstraction théorique pertinente et simulation en sciences sociales 

Organisatrice : Muriel Dal pont

Conférenciers :

-  Laurence Maloney

-  Mauro Napoletano

Table-ronde et discussion générale :

-  Giuseppe Attanasi

- Dominique Prunetti

Déjeuner : 12 :00

Vendredi 13 septembre 13 :30 -15 : 00

7.  Session finale 

Partager cet article :