Accès membres

FIASCHI-DUBOIS Annick

MCF
18ème Section
Université de Nice - Sophia Antipolis

 

Thèmes de recherche développés


 Poursuivant les premières tentatives de J. Des Prés, les musiciens de la deuxième moitié du XVII siècle aiment à peindre, à rendre les images et les mouvements exprimés par le texte qui est mis en musique. Le Stile rappresentativo de Cl. Monteverdi devient au début du XVIIe siècle le mot d'ordre et les nouvelles formes de musique dramatique profanes et religieuses qui se développent alors (opéra, oratorio, cantate, psaume, motet...) et où l'on traite la musique comme un véritable discours favorisent l'expression des images. Il n'est pas jusqu'à l'instrumentation, la forme mélodique des thèmes et de leur structure, la basse continue qui ne soient la traduction même d'un mot. Ces figures, ces gestes qui parlent aux yeux donnent des forces au discours, gestes symboliques comme un magasin d'accessoires qu'il me semble particulièrement intéressant d'étudier pour retrouver la signification réelle de traits et de figures, rhétorique, deuxième langage alors compris de tous et qui nous échappe aujourd'hui. Ces codes se sont-ils transmis, existe-t-il un langage des figures commun aux musiciens français du XVIIe siècle ? Peut-on penser un catalogue de ces figures? Mes travaux sur les songes et les sommeils, mais aussi sur la mort tentent de répondre à cette question tout comme mes recherches sur le jeu scénique inclus dans la musique.

 L'étude des histoires sacrées de M. A. Charpentier et de celles de son maître romain G. Carissimi m'a conduite à réfléchir également aux rapports qu'entretenaient dans la deuxième moitié du XVIIe siècle les compositeurs français avec l'art ultramontain. Retrouve-t-on des traits italianisants dans les œuvres de maîtres comme M. A. Charpentier, mais également, et bien qu'il s'en défende chez J. B. Lully ? Peut-on déterminer ce qui sépare les deux goûts et tenter de définir ce que sont les traits d'écriture italiens et ceux qui appartiennent à la tradition française ?

 Liée aux autres arts, la musique française du XVIIe siècle répond à une attente précise d'une société qui a su l'utiliser à des fins politiques et religieuses. Mes derniers travaux tentent de réfléchir à la place qu'occupait alors la musique, à rechercher dans quelles mesures les compositeurs furent influencés par les idées, les goûts esthétiques du règne de Louis XIV.

 La rencontre lors de la préparation d'articles avec de nombreuses scènes où les héros annoncent leur mort prochaine, où l'on assiste à des suicides, où les saintes expirent m'incite à entreprendre, dans le cadre de la préparation de l'habilitation à diriger les recherches, un travail évoquant la mort dans la musique de l'âge baroque (scènes peignant le dernier soupir, cantates funèbres, lamentos...). Sur la Thématique « Texte et Musique », nous étudions tout particulièrement « La musique des mots de la mort dans l’œuvre de M. A. Charpentier (s. 1645-1704), une poétique libérée des contraintes linguistiques »  Comment la musique, peint elle ces instants paroxystiques ? Quelle langue invente-t-elle pour donner vie à des textes évocateurs, allégoriques et métaphoriques ? C’est la musique des mots de la mort, dans un siècle qui fut l’âge d’or de l’éloquence, qui nous intéresse ici. Pour en montrer un des aspects les plus significatif, nous mettrons en exergue quelques œuvres de M. A. Charpentier (Histoires sacrées, Cantates, Tragédies de collège, messes, Musique de funérailles) qui su chanter la mort comme peu avant lui. C’est en maître de la rhétorique, de l’éthos des voix, des instruments, des tons et des figures d’hypotypose que M. A. Charpentier dit la mort avec une poétique musicale libérée des contraintes linguistiques et ce sont des rapports inédits du musicien au texte qui se dessinent ici.

 

Production scientifique depuis le 1er janvier 2006

 

OUVRAGES SCIENTIFIQUES COLLECTIFS

• « Lorsque la musique contient la geste dramatique ou le compositeur metteur en scène de la parole: l’œuvre de Marc- Antoine Charpentier et J.B. Lully, des exemples types », Colloque « Les Mise en scène de la parole aux XVIe et XVIIe siècles», Séminaire mensuel du Centre de Recherche interdisciplinaire sur l'Age Baroque, MARENBAR, Mars 1997, revu et augmenté pour le Colloque, Décembre 2000, Textes réunis par B. Louvat-Molozay et G. Siouffi, Montpellier, Presses Universitaires de la Méditérranée, mai 2007, pp.249-273.

• « Un même texte, plusieurs langages : les quatre Te Deum de Lalande en regard de ceux de ses contemporains (Lully Charpentier, Desmarets et Campra), Actes du colloque International « Lalande et ses contemporains », Versailles, 2001, Hommage à Marcelle Benoit, Textes réunis par L. Sawkins, Marandeuil, Éditions des Abesses, 2008, pp.169-178

 

ARTICLES DANS DES REVUES INTERNATIONALES OU NATIONALES AVEC COMITÉ DE LECTURE

• « Charles Perrault dans la Querelle des Anciens et des Modernes : La Critique de l’opéra Alceste ou le triomphe d’Alcide de Jean Baptiste Lully (1674) », Œuvres et Critiques, XXXI, 1, 2006.

• « Quoiqu’on dise tout bruit forme mélodie : du Bruit dans la Musique de l’âge baroque, théories, pratiques, imitations », Analyse Musicale, Numéro spécial consacré aux concours Capes et Agrégation, 56, novembre 2007, pp. 22-35.

 

COMMUNICATIONS AVEC ACTES DANS DES CONGRÈS INTERNATIONAUX ET/OU NATIONAUX

• « La Musique des mots de la mort : l’œuvre de M. A. Charpentier, (s. 1645-1704), une poétique libérée des contraintes linguistiques ». 6ème Congrès européen d’Analyse Musicale, 10-14 octobre 2007, Freiburg, publication Société Française d’Analyse Musicale, septembre 2010.

• « De la douceur dans la musique française du XVIIe siècle », Colloque International, Université de Nice Sophia Antipolis, 26-28 Mai 2009 « De la douceur en littérature, de l’Antiquité aux siècles classiques », Publication Garnier, 2010.

• « Les sonates bibliques de Kuhnau », Colloque International, Université de Nice Sophia Antipolis, « Échos poétiques de la Bible », 14-15-16 Juin 2010, Publication en 2011.

 

COMMUNICATIONS ORALES SANS ACTES DANS UN CONGRÈS INTERNATIONAL ET/OU NATIONAL

• «L’art du chant chez Mozart et ses contemporains », Journée d’Étude du Second Festival de la Voix «Vous avez dit Mozart », Nice, CUM, Avril 2006.

• Espace Magnan, « Les relations images/musique, l’analyse de la Musique du Film Alexandre Nejsky de Eisenstein Prokoviev », Formation Enseignants, Rectorat Académie de Nice

• « G. Carissimi et Marc Antoine Charpentier, Des gestes dramatiques et des voix pour mieux convaincre, la vocalité spirituelle au XVIIème siècle », Journée d’Etude du Troisième Festival de la Voix « Si L’Italie m’était chantée, la vocalité en Italie », Nice, CUM, 27 Mars 2007.

• « Les Cantates BWV 18 et BWV 116 de J.S. Bach, une anthologie des figures de rhétorique », EVUN, Théâtre de Valrose, 7 décembre 2007.

• « F. Schubert, Le Voyageur de l’âme » Journées d’Etudes du Quatrième Festival de la Voix, CUM, 28 Mars 2008.

• « F. Schubert, Le Wanderer » Conférence du CUM 28 Mars 2008.

• Opéra de Nice, « Les identités Nationales dans la musique romantique », janvier 2009.

• Opéra de Nice, « Le Romantisme et les identités Nationales», 27 janvier 2009

• Cannes Université , « Les classiques dans la création contemporaine », 29 janvier 2009.

• Opéra de Nice, « Goethe- Beethoven : pensée et âme de la musique romantique allemande»,19 mai 2009.

 

VIII. AUTRES FORMES DE PRODUCTION

• Avril 2006 : Co- organisation du Second Festival de la Voix « Mozart, l’Oiseleur du Temps », Université de Nice Sophia Antipolis, Centre Universitaire Méditerranéen, ADEM. Concerts « Glassharmonica et voix, voix des Anges, Voix du diable, Th. Bloch, A. Coignet, E. Vidal », « Messe du Couronnement, et Missa de Requiem de Mozart », « Papageno » de Claude Henri Joubert, Conférences « Journée d’Etude, La voix chez Mozart et ses contemporains », Exposition « Le chant dans les Livres », Master Class (Christa Ludwig), Participation à l’émission « Festival Mozart » sur Radio Bleu et à l’émission de télévision de Valérie Castenau (FR3, Nice télévision). Conférence sur « La voix chez Mozart et ses contemporains »

• Août 2006: Organisation et animation des Rencontres Musicales de St Guilhem le Désert « A la Source : Le quatuor chez J. Haydn et W.A. Mozart, Le Manuscrit de Foix pour viole de gambe, L’autre Monde ou les Etats de la Lune d’après Cyrano de Bergerac», Le Désert Imaginaire,.Concert 1 Quatuor Ad Fontes, Quatuor de J. Haydn, W.A. Mozart, Concert 2 Le Manuscrit de Foix, viole de gambe et clavecin, C. Engelhard et Ch. Lecoin, Concert 3 L’autre Monde ou les États et Empires de la Lune d’après Cyrano de Bergerac, de et avec Benjamin Lazard.

• Novembre 2006 : Journée Musique de Film de « C’est pas classique », Conférence et Entretiens avec H. Shore (7 oscars) à propos de la musique du Film Le Seigneur des Anneaux, Auditorium d’Acropolis.

• Mars 2007 : Co- Organisation du Troisième Festival de la Voix « Si l’Italie m’était chanté», Université de Nice Sophia Antipolis, Centre Universitaire Méditerranéen, ADEM. Concerts « G. Carissimi, Judicium Extremum et M. A. Charpentier Caedes Sanctorum Innocentium » EVUN et I Solisti Vocali, transcriptions de A. Fiaschi Dubois, Textes joué par Floriant Azouley interprétant le Role de Marc Antoine Charpentier de A. Fiaschi Dubois, Traductions des textes chantés et projections audiovisuelles de A. Fiaschi Dubois, Mise en espace en cori spezzati de A. Fiaschi Dubois, Concert « Missa di Gloria de G. Puccini », Organisatrice des Conférences de la Journée d’Étude, «La Vocalité Italienne au XVIIe siècle », Conférence « Des gestes dramatiques et des voix pour mieux convaincre ; la vocalité spirituelle en Italie au XVIIème siècle », Exposition « Le chant dans les Livres », Master Class (Illiena Contrubas, Chanter Puccini), Participation au plateau FNAC, à l’émission « Festival » sur Radio Bleu et à l’émission de télévision de Valérie Castenau (FR3, Nice télévision), à l’émission « La voix dans tous ses états » France Inter, 2 avril 2007, à l’émission « Rencontres avec », RCF, 27 - 28 mars 2007.

• Août 2007 : Organisation et animation des Rencontres Musicales de St Guilhem le Désert « Portraits de Voyageurs», Le Désert Imaginaire,.Concert 1, Mozart, Beethoven, Franck par le Quatuor Petersen, Concert 2, Le Voyage d’Hiver, Hans Jörg Mammel et Arthur Schoonderwoerd (piano-forte J. Fritz), Concert 3, J. S. .Bach et la viola da spalla, Sijiswald Kuijken dans une relecture inédite des suites n° 4, 5, 6 pour violoncelle seul de J.S. Bach.

• Novembre 2007 : Programmation du concert de clôture Ecce Cor Meum de Paul Mc Cartney, entretien avec l’artiste.

Mars 2008 : Co- Organisation du Quatrième Festival de la Voix « F. Schubert, Le Voyageur de l’âme», Université de Nice Sophia Antipolis, Centre Universitaire Méditerranéen, ADEM. Concerts chœurs d’hommes et chœurs de femmes de F. Schubert, Journée d’étude « F. Schubert, Le Voyageur de l’âme », Conférence CUM « F. Schubert, le Wanderer », Forum Choral avec ADEM 06.

• Août 2008 : Organisation et animation des Rencontres Musicales de St Guilhem le Désert «Concert 1, L’orgue français à l’âge baroque, Concert 2, Les Sonates du Rosaire de Biber, Alice Pierrot, Concert 3, Le clavecin français, Christophe Rousset, Concert 4, Vanitas Vanitorum, Vincent Dumestre »

• Novembre 2008 : Programmation, présentation et participation vocale aux concerts « Cantates de Bach » , « Schubert le Voyageur de l’âme », et à la pièce de théâtre production Théâtre National de Nice « Dissonances Mozart ».

• Mars 2009 : « Cl. Monteverdi », spectacle musique et ballet baroque avec les sections danse et Théâtre de l’UNSA, le CRR de Nice, Le CIRM.