Accès membres

BALLESTRA-PUECH Sylvie

Professeur de littérature comparée
10ème Section
Université de Nice - Sophia Antipolis

Thèmes de recherche développés

Symbolique et poétique du fil et du tissage dans la littérature occidentale.

Mythe et métaphore.

• Littérature et arts plastiques

Poétiques de l'immanence.

• Épicurisme et littérature

Publications

OUVRAGES SCIENTIFIQUES PERSONNELS

Templa Serena : Lucrèce au miroir de Francis Ponge, Genève, Droz ,  « Histoire des idées et critique littéraire » 470, 2013, 266 p.

Métamorphoses d'Arachné. L'artiste en araignée dans la littérature occidentale, Genève, Droz, « Histoire des idées et critique littéraire » n° 426, 2006, 464 p.

Les Parques. Essai sur les figures féminines du destin dans la littérature occidentale, Toulouse, Editions Universitaires du Sud, « Études littéraires », 1999, 443 p.

Lecture de La Jeune Parque, Paris, Klincksieck, « Bibliothèque contemporaine », 1993, 144 p.

DIRECTIONS D’OUVRAGES OU DE REVUES

Inspirations méditerranéennes. Camus, Noces suivi de L’été, Herbert, Le Labyurinthe au bord de la mer, Durrell, L’Ombre infinie de César. Regards sur la Provence, ouvrage coordonné par S. Ballestra-Puech (conception d’ensemble, rédaction de l’introduction, de la synthèse et des parties consacrées à Camus et Herbert), avec la collaboration d’Isabelle Keller-Privat (partie sur Durrell), Neuilly-sur-Seine, Atlande, 2015, 284 p.

Musées de mots : l’héritage de Philostrate dans la littérature occidentale, textes réunis et présentés par Sylvie Ballestra-Puech, Béatrice Bonhomme et Philippe Marty, Genève, Droz, 2010, 250 p.

Théâtre et violence : Titus Andronicus de Shakespeare, Médée de Corneille, Anéantis de Sarah Kane et Viol de Botho Strauss, ouvrage coordonné par S. Ballestra-Puech (conception d’ensemble, rédaction de l’introduction et de la synthèse : 70 p.), avec la collaboration de Yan Brailowsky, Philippe Marty, Agathe Torti-Alcayaga et Zoé Schweitzer, Neuilly-sur-Seine, Atlande, 2010, 319 p.

Mythologie de la chauve-souris dans la littérature et dans l’art, sous la direction de Sylvie Ballestra-Puech et Odile Gannier, Loxias (http://revel.unice.fr/loxias/) n°16 (15 mars 2007).

Le Trait. Langue, visage, paysage : de la lettre à la figure, textes réunis et présentés par Béatrice Bonhomme, Micéala Symington et Sylvie Ballestra-Puech, Paris, L’Harmattan, 2007, 2 vol., 404 et 192 p.

Le Comparatisme aujourd'hui, textes réunis par Sylvie Ballestra-Puech et Jean-Marc Moura, avant-propos de Pierre Brunel, Villeneuve d'Ascq, Édition du Conseil Scientifique de l'Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, 1999, 267 p.

 

ARTICLES ET COMMUNICATIONS (2008-2017)

« Spider », Textile Terms: a Glossary, edited by Anika Reineke, Anne Röhl, Matteusz Kapustka and Tristan Weddigen, Berlin, Gebr. Mann Verlag, Edition Imorde, 2017, p. 239-242.

« Déclinaisons du Suaue mari magno », Loxias 55 (déc. 2016)., mis en ligne le 11 décembre 2016, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=8574.

« Mythologie et astrophysique dans la trilogie de Jacques Réda, La Physique amusante », Plaisance, rivista quadrimestrale di letteratura francese moderna e contemporanea (Rome), 36 (2016), p. 79-94.

"La flèche d'or et la flèche de plomb : fortune d'une image ovidienne", La Flèche dans le cœur dans la poésie amoureuse et spirituelle du Moyen Âge au XIIE siècle/ La freccia nel cuore nella poesia amorosa e spirituale dal Medioevo al Seicento, éd. Josiane Rieu et Anna Cerbo, Paris, L"Harmattan, "Thyrse 9", 2016, p. 47-69.

« “L’homme est la mesure des choses” : inspiration méditerranéenne de l’essai ? », communication au colloque Le Goût des Lettres, Aix-Marseille Université (14-16 janvier 2016), publiée dans la revue en ligne MaLiCE : http://cielam.univ-amu.fr/node/1831

« Cassandre ou l'autre scène », Cassandre figure du témoignage, sous la direction de Véronique Léonard-Roques et Philippe Mesnard, Paris, Éditions Kimé, 2015, p. 27-46.

« Lucrèce et Tchouang-tseu : Albert Camus lecteur du De rerum natura », Loxias-Colloques, 4. « Camus : "un temps pour témoigner de vivre" », mis en ligne le 23 mars 2015, URL : http://revel.unice.fr/symposia/actel/index.html?id=697.

"Lysistrata ou le carnaval au féminin", Babel aimée. la choralité du'ne performance à l'autre, du théâtre au carnaval, éd. Béatrice Bonhomme, Ghislaine Del Rey, Christine DI Benedetto, Filomena Iooss et Jean-Pierre Triffaux, Paris, L"Harmattan, "Thyrse 7", 2015, p. 245-257.

« Ponge, “un méditatif à l’œuvre” », La Poésie comme espace méditatif ?, sous la direction de Béatrice Bonhomme et Gabriel Grossi, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 145-159.

« Le rideau déchiré de l’épopée dans Naissance de l'Odyssée de Jean Giono », Modernités antiques. La littérature occidentale et l'Antiquité gréco-romaine, sous la direction de Véronique Gély, Sylvie Parizet et Anne Tomiche, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2014, pp. 219-239.

"Le dandy "produit d'extrême civilisation" dans Monsieur de Phocas de Jean Lorrain", Le dandysme et ses représentations, textes réunis par Marie-Noëlle Zeender, Paris, L’Harmattan, "Thyrse" 5, 2014, p. 59-71.

Article "Songe allégorique" du Dictionnaire  raisonné de la caducité des genres littéraires, éd. Saulo Neiva et Alain Montandon, Genève, Droz, 2014, p. 989-996.

« Thalie au miroir : héroïsme féminin et métathéâtralité », paru dans Loxias, 43, mis en ligne le 09 décembre 2013, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=7634"

Épicurisme et dialogisme du De voluptate de Lorenzo Valla à l'Epicureus d'Érasme", Échos des voix, échos des textes. Mélanges en l'honneur de Béatrice Périgot, éd. Odile Gannier et Véronique Montagne, Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 229-255.

"Fragment de la nature des choses" et "inachèvement perpétuel": l'écriture du monde selon Francis Ponge, Loxias 41, mis en ligne le 15 juin 2013, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=7471.            

Article "Chauve-souris" du Dictionnaire littéraire de la nuit, éd. Alain Montandon, Paris, Champion, 2013, t. 1, p. 203-216.

« Entre De natura rerum et De varietate rerum : Ponge lecteur de Lucrèce », communication à La Robe des choses, journées Francis Ponge, (Nice 9-10 décembre 2010), éd. Béatrice Bonhomme et Odile Gannier, Paris, L’Harmattan, 2012, pp.  143-159.

« La violence entre écriture et mise en scène : variations sur Titus Andronicus de Shakespeare dans le théâtre européen contemporain », in Babel revisitée: l'intervalle d'une langue à l'autre, du texte à la scène, sous la direction de Béatrice Bonhomme, Christine Di Benedetto et Jean-Pierre Triffaux, Paris, L'Harmattan, "Thyrse" 3, 2012, pp. 61-74.

« Le miel et l’absinthe : la poétique de la douceur selon Lucrèce », in La douceur en littérature de l’Antiquité au XVIIe siècle, études réunies par Hélène Baby et Josiane Rieu, Paris, Classiques Garnier, 2012, pp. 463-479.

« Une journée des Parques en deux séances ou le songe allégorique revisité », in (Re)Lire Lesage, éd. C. Bahier-Porte, Publications de l’Université de Saint-Etienne, « Lire le XVIIIe siècle », 2012, pp. 141-159.

« Du fil des Parques au fil des fées : la fabrique du conte dans « Serpentin vert » de Madame d’Aulnoy », in Des Fata aux fées : regards croisés de l’Antiquité à nos jours, éd. Martine Hennard Dutheil de la Rochère et Véronique Dasen, Lausanne, Etudes de Lettres n°289, 2011 (3/4), pp. 221-242.

« Violence et mélancolie dans Titus Andronicus de Shakespeare, Viol de Botho Strauss et Anéantis de Sarah Kane », paru dans Loxias, Loxias 31., mis en ligne le 15 décembre 2010, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=6528.

« Un amour inavouable: discours et pratique des traducteurs des Métamorphoses d'Ovide de la Renaissance au XVIIIe siècle », communication au colloque international Eros traducteur, organisé par Philippe Marty et Patrick Quillier à l’Université de Nice (29-31 mars 2006), paru dans Loxias, Loxias 29, mis en ligne le 12 juin 2010, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=6103.

« Les animaux de Francis Ponge : fragments disséminés d’une théorie de la créativité », communication au colloque international Notre animal intérieur et les théories de la créativité (Aberystwyth, septembre 2008), études réunies par Bruno Sibona, Paris, L’Harmattan, 2009, pp. 273-288.

«  De la “voix de la navette” à la “langue arrachée” : Philomèle au miroir de Serge Pey », dans Serge Pey, la marche du poème, textes réunis et présentés par Andreas Pfersmann, Liancourt, Editions Dumerchez, 2009, pp. 79-87.

« Hybride et métamorphose : de l’Arachné ovidienne à la femme-araignée », Ovide : Figures de l’hybride. Illustrations littéraires et figurées de l’esthétique ovidienne à travers les âges, études réunies par Hélène Casanova-Robin, Paris, Honoré Champion, 2009, pp. 431-445.

« “Le vrai misanthrope est un monstre” : misanthropie et tératogonie entre théorie et dramaturgie », Loxias (http://revel.unice.fr/loxias/), n°23 (15 décembre 2008).

« Le Philosophe et l’araignée d’Héraclite à Nietzsche », Hippocampe, n°4 (automne 2008) : « Dans la toile d’Arachné », pp.  41-47.

« Mythe et métaphore »,  dans Mythe et littérature, sous la direction de Sylvie Parizet, Paris, SFLGC, collection « Poétiques comparatistes », 2008, pp. 49-67.

« Le rideau déchiré de l’épopée dans Naissance de l’Odysséede Jean Giono », communication dans le cadre du séminaire Modernités antiquessous la direction de Véronique Gély (Paris X) et Anne Tomiche (Paris XIII), prononcée à Paris X Nanterre le 18 janvier 2008, en ligne sur le site de Fabula (http://www.fabula.org/atelier.php)

« L'Araignée d'Alexander Pope dans tous ses états : poésie, traduction et génie des langues », Le Rêve et la ruse dans la traduction de poésie, textes réunis et présentés par Béatrice Bonhomme et Micéala Symington, Paris, Honoré Champion, 2008, pp. 241-264.

« Portrait du lecteur en singe gourmand : l’intertextualité ludique de Thomas More », Libres horizons. Hommage à Arlette et Roger Chemain, textes réunis par Micéala Symington et Béatrice Bonhomme, Paris, L’Harmattan, 2008, pp. 205-214.

« Fil du récit, trame historique et toile fatidique dans Un Conte de deux villes de Charles Dickens », Problèmes du roman historique, textes réunis par Aude Déruelle et Alain Tassel , Paris, L’Harmattan, 2008, pp. 173-191.