Accès membres

 

SALVAN-RENUCCI Françoise

Chercheur permanent

MCF / HDR - Université d'Aix-Marseillle

10ème section

mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Projet de recherche (depuis 2012)

"Inventaires dans [un] pandémonium" et "labyrinthe aux couleurs d'arc-en-ciel": regard sur les "bouts d'icônes", "discours" et "connotations" (poétiques, mythologiques et anthropologiques) de l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine et sur les "mathématiques souterraines" de leur entrelacement

La réalisation du projet s'étendra sur toute la suite de ma carrière de chercheur, du fait de l'exhaustivité visée par la démarche d'analyse du discours et ne serait-ce qu'en raison de la dimension des champs de référence à prendre en compte.

Déclinaison prévue du projet sous différentes formes complémentaires: contributions à des revues, colloques ou ouvrages collectifs, conférences, ouvrage(s) de synthèse.

Un contact direct a été établi avec l'auteur qui a pris connaissance des modalités du projet et est tenu au courant de la progression des travaux, les différentes réalisations lui étant transmises au fur et à mesure de leur élaboration.

Thèmes de la recherche

- discours énigmatique et métalangue poétique

- principe d'oxymorisation

- métaphores, synesthésies, permutations

- dédoublement, fragmentation, jeux de miroirs

- réseaux de correspondances

- plurilinguisme et polysémie

- intertextualité

- interactions entre les différents arts (poésie, musique, peinture, cinéma)

- discours poétique,et discours philosophico-scientifique

- mythologies et archétypes

- dramaturgie du spectacle musical

Descriptif du projet

Cette entreprise est consacrée à l'étude d'une écriture poétique de haut niveau dont on se propose de retracer l'ancrage dans la tradition culturelle occidentale (Europe et Amérique) de l'Antiquité à l'époque contemporaine. L'analyse explore les modèles poétiques, mythologiques et anthropologiques dont la déclination/mutation sous forme paradoxale et éclatée, portée par une dynamique d"oxymorisation radicale, est au centre de la production poétique de Thiéfaine.

La déclination des composantes du réseau intertextuel voit se rencontrer les références littéraires proprement dites, le questionnement philosophique mais aussi scientifique (principes de la physique quantique), la dimension mythologique, l'approche relevant de la psychanalyse et surtout de la psychologie analytique (la référence à C.G. Jung étant une de celles le plus souvent mises en avant par l'auteur et occupant de fait une place centrale dans sa production), l'élément pictural ou cinématographique, l'aspect musical et dramaturgique. L'inventaire (provisoire) des références intertextuelles offre une première grille de repères (il est par ailleurs essentiel d'aborder les textes en langue étrangère dans l'original et non dans la seule traduction française):

- littérature et philosophie françaises (Villon, Nerval, Charles Nodier, Aloysius Bertrand, Théophile Gautier, Baudelaire, Rimbaud, Lautréamont, les poères maudits, Théodore de Banville, Alfred Jarry, Antonin Artaud, Bataille, Céline, Romain Gary, le surréalisme, Guy Debord, le néo-situationnisme; Camus, Pierre Klossowski, Deleuze, Derrida, Mircea Eliade, Clément Rosset)

- littérature et philosophie de l'Antiquité grecque et latine (Hésiode, Homère, Archiloque, Platon, Xénophon, Thucydide, Diogène, Aristote, Plutarque, Lucien, Catulle, Lucrèce, Cicéron, Virgile, Sénèque, Ovide)

- littérature, musique et philosophie allemandes (Sturm und Drang, Goethe, Schiller, Hölderlin, le romantisme, Heine, Stefan Zweig, Beethoven, Wagner, Schopenhauer, Nietzsche, Freud et surtout Jung avec la place récurrente des archétypes comme expression de l'inconscient collectif)

- littérature et musique anglophones (Shakespeare, Francis Bacon, Milton, William Blake, Lord Byron, Edgar A. Poe, Walt Whitman, W. B. Yeats, Malcolm Lowry, James Joyce, Henry Miller, William S. Burroughs, Bryon Gysin, Allen Ginsberg, Jack Kerouac, Charles Bukowski,Thomas Pynchon, Hedwig Gorski, Jim Harrison, Jay McInerney, roman policier, littérature de S. F., John Cage, Bob Dylan, Jim Morrison)

- littérature russe (Pouchkine, Tolstoï, Dostoïevski, poètes du XXème siècle)

- littérature scandinave (Strindberg, Knut Hamsun)

- littérature et anthropologie hispanophones (Federico Garcia Lorca, César Vallejo, Jorge Luis Borges, Castaneda)

- littérature italienne (Dante, Pétrarque)

- littérature japonaise (Mishima, Murakami, lyrisme)

L'aspect proprement musical (interactions entre structure textuelle et musicale, mélodie, rythme, déclamation, instrumentation, schémas structurels du blues et du rock, apport de la conception aléatoire de John Cage) ainsi que la problématique de la réalisation scénique (dramaturgie des concerts, variantes live sont aussi au nombre des éléments étudiés, apportant un complément essentiel à l'approche purement littéraire dans le cadre de l'étude d'une production relevant par définition autant de la musique que de la poésie. 

S'y ajoute l'examen des références picturales (Hieronymus Bosch, Dürer, le Douanier Rousseau, De Chirico, Edward Hopper, Andy Warhol, Joseph Cornell), ainsi qu'un regard sur le cinéma (Godard, Truffaut, Bergman, Kubrick, David Lynch), dans la mesure où l'esthétique des peintres et des réalisateurs cités trouve dans les textes des chansons un parallèle explicitement revendiqué par l'auteur.

L'ensemble des aspects abordés fait l'objet d'un éclairage supplémentaire à partir des écrits ou déclarations de l'auteur revenant sur les différents aspects de sa production, l'abondance du matériau disponible permettant le cas échéant de d'assurer de la plausibilité de telle ou telle hypothèse concernant les principes de la démarche esthétique ou le détail d'uh élément de référence externe.

L'analyse de l'intertextualité - aussi détaillée qu'elle doive être concernant une oeuvre combinant une telle multiplicité de références - ne constitue pas une fin en soi mais s'inscrit dans le champ de l'examen de la dynamique du discours qui constitue la visée essentielle de l'entreprise de recherche. La réflexion menée sur le corpus des textes s'attache à retracer les modalités de réinterprétation-réappropriation des éléments extérieurs (inversion, négation, mise en parallèle ou en opposition, combinaisons diverses, entrelacement, réécriture etc.) et les conditions de leur intégration dans le continuum poétique. Un aspect complémentaire de l'entreprise est constitué par la description de la métalangue poétique extrêmement structurée mise au point par l'auteur, permettant d'identifier avec précision la "trame de son paysage intime" (Henry Milller). On s'intéresse également à la structure des différents albums et du réseau complexe de correspondances textuelles mis en place par l'auteur tant à l'intérieur d'un album donné qu'entre différents albums formant des diptyques ou des triptyques.

C'est à partir de cet ensemble de présupposés que s'élabore l'étude du discours énigmatique caractéristique de l'écriture de Thiéfaine. La présence sous-jacente d'un halo associatif particulièrement développé et les oscillations sémantiques constantes qui en résultent s'associent aux spécifités d'accentuation lexicales et stylistiques (plurilinguisme comme véhicule de la polysémie, marqueurs de la dévaiorisation, de la rupture, de la répétition etc.) pour créer une signature littéraire d'une authenticité et d'une force évidentes, dont l'originalité et la complexité se répondent dans un balancement paradoxal (illustrant de façon exemplaire la dynamique de polarisation symptomatique du projet de l'auteur).

Les différents travaux (mis à part ceux axés sur l'analyse de tel ou tel aspect spécifique de l'intertextualité) s'articulent autour des repères-clés de l'univers poétique de Thiéfaine: l'errance, la mort, le divin, le diable, les figures de la séduction, la folie, l'androgyne, le cosmos, l'animalité, la solitude, les "paradis artificiels", le temps, l'histoire, le miroir et ses vertiges, la problématique de l'existence poétique... Le titre générique du projet ainsi que les intitulés des différentes contributions sont empruntés chaque fois que possible au vocabulaire même de l'auteur, apportant d'entrée une validation expresse à l'angle d'attaque retenu par l'éclairage herméneutique. La présentation de chaque thème se fait sur la base du principe d'oxymorisation défini par l'auteur lui-même comme symptomatique de son écriture: l'analyse de la dynamique du discours (processus de contamination et d'opposition notamment) se déroule dans le cadre d'une dialectique de l'éclatement-resserrement, du positif-négatif, de la répétition-transformation, du fini-infini etc. Il s'agit de parvenir à une approche de l'oeuvre de Thiéfaine pensée dans les catégories mêmes qui régissent son élaboration (telles du moins que peut les apercevoir et les retracer la démarche interprétative).

Réalisations (à compléter au fur et à mesure de leur mise au point / de leur publication)

L'intégralité de la série de volumes réunis sous le titre générique du projet paraîtra aux Editions Academia (Louvain-la-Neuve).

Une série de conférences explorant différents aspects du discours des chansons est proposée en marge des concerts du VIXI Tour 2015-2016. Les conférences enregistrées sont réunies sur la chaîne Youtube "Françoise Salvan-Renucci", https://www.youtube.com/channel/UCBYsVlljItqRZdriVLIjIBg

Liste des interventions (à compléter au fur et à mesure). Les conférences en marge des concerts du VIXI Tour auront lieu (sauf quelques exceptions) sur le campus de l'université (ou de l'une des universités) des villes accueillant les concerts:

16 juillet à 16 heures, école maternelle de Néoules (concert du même jour au Festival de Néoules)

28 août à 17 heures au Point Culture de Namur (concert du 29 août à la Fête des Solidarités)

28 septembre à 18 heures à l'Université de Lorraine, site de Nancy, campus lettres, salle A217 (concerts des 2 et 3 octobre à Nancy et Metz) conférence reportée, date à fixer

8 octobre à 14 heures à Rennes, Université Rennes II  (concert du 10 octobre),

15 octobre de 19 heures à 21 heures 30 à Paris, Université Paris-Sorbonne, amphithéâtre Descartes (concerts des 16 et 17 octobre), sur réservation à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

20 octobre à Charleville-Mézières (anniversaire de Rimbaud) conférence reportée, date à fixer

4 novembre à Grenoble (concert du 12 novembre)

16 novembre à 18 heures et 17 novembre à 13 heures à Dijon, Université de Bourgogne (concerts du 20 et du du 21 novembre)

2 février à Valenciennes, Université de Valenciennes (concerts des 4/5/6 février)

27 février 2016 à la Médiathèque de Maubeuge

29 février à l'Université d'Angers (concert du 12 mars)

29 mars à Lyon (Université Lyon 2), concerts des 30 mars et 2 avril (et du 13 novembre a posteriori)

14 avril à Aix-Marseille Université (concert du 29 avril)

24 juin à Tilloloy (concert du 25 juin)

9 août à Bruxelles (concert du même jour)

2 septembre à Dijon mi-novembre à Paris (concert du 19 novembre)

intitulé des conférences (à compléter au fur et à mesure)

"te plantant sur un look rétro": "retour en arrière" et démarche "à rebours" dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à Tilloloy, salle de la mairie, vendredi 24 juin à 18h30, en marge du concert de l'auteur au festival Rétro C Trop du 25 juin 2016

"fatigué d'un été qui le rongeait sans fin": "roses de l'été" et "années sans été" dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence au Point Culture de Bruxelles, mardi 9 août à 16h, en marge du concert de l'auteur au Brussels Summer Festival

"quand je rentre amoché / déglingué / dézingué": l'expérience du "réveil" et du "retour au point zéro" dans le discours poétique des chansons de Hubert Félix Thiéfaine. Conférence à la librairie Gibert Joseph de Dijon, en marge du concert de l'auteur le 2 septembre à Dijon (dans le cadre du concert de rentrée de la ville)

"en nous faisant chanter le cantique des quantiques": "tachyons", "quarks", "qasars" et "incertitudes" dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à Aix-Marseille Université, faculté Saint-Charles (grand amphi), jeudi 14 avril de 17h à 20h, en marge du concert de l'auteur à L'Usine d'Istres du 29 avril 2016

 

"je sais que désormais vivre est un calembour": les processus relevant de l' "acrobatie verbale" dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à l'Université Lyon 2 (grand amphi), 29 mars 2016 de 18h à 20h, en marge des concerts rhône-alpins de l'auteur (Lyon, Annecy, Bourg-en-Bresse, Saint-Vulbas, Davezieux, Cercié)

"ne vous retournez pas la facture est salée": la relecture des textes sacrés (Bible et Coran) dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à l'Université d'Angers (Angers, 29 février 2016) à 17 heures, à l'invitation du CERIEC, en marge du concert de l'auteur au Centre des Congrès d'Angers (12 mars 2016)

"vers ce vieux nord toujours frileux": l'accentuation "septentrionale" dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à la Médiathèque de Maubeuge (27 février 2016), en marge des concerts de l'auteur à Maubeuge, Béthune et Calais

"fier de ton déshonneur de poète estropié": le statut de l'artiste dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à l'Université de Valenciennes (Valenciennes, 2 février 2016), en marge des concerts de l'auteur dans le Nord de la France (4/5/6 février 2016)

"je suis l'évêque étrusque, un lycanthrope errant": le "'je" et ses masques dans le projet poétique de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à l'Université de Bourgogne (Dijon, 16/11//2015, à l'invitation du CPTC), en marge du concert de l'auteur au Zénith de Dijon (21/11/2015)

"je revisite l'enfer de Dante et de Virgile": le dialogue avec l'Antiquité classique dans l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à l'intention des étudiants en lettres classiques de l'Université de Bourgogne (Dijon, 17/11/2015 de 13 heures à 15 heures, à l'invitation du CPTC)

"dans la complexité sinistre de nos songes": onirisme et inconscient dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à la Maison de la Poésie Rhône-Alpes à Saint-Martin d'Hères à proximité de Grenoble (04/11/2015, heure à préciser), en marge du concert de l'auteur au Summum (12/11/2015)

"& rejoins le bateau ivre d'Arthur Rimbaud": le dialogue avec Rimbaud dans l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à Charleville-Mézières (20/10/2015, heure et lieu à préciser), dans le cadre du programme culturel de la ville à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Rimbaud. conférence reportée, date à fixer

"& joue pour les voyous virés de la Sorbonne": tradition et subversion dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à l'Université Paris-Sorbonne (amphi Descartes), 15 octobre 2015 de 19h à 21h30, en marge des concerts de l'auteur au Palais des Sports de la Porte de Versailles (16 et 17 octobre 2015)

"en nous faisant chanter le cantique des quantiques": "tachyons", "quarks", "qasars" et "incertitudes" dans le discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à Aix-Marseille Université (Campus de Saint-Jérôme, 13013 Marseille, 27 avril 2016, en marge du concert de l'auteur à L'Usine d'Istres (29 avril 2016)

"je cherche un nouveau nom pour ma métamorphose": la dynamique de transformation et ses modalités de réalisation dans le discours des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à l'Université Rennes II (08/10/2015 à 14 heures, à l'invitation du CELAM), en marge du concert de l'auteur au Liberté (10/10/2015)

"n'est-ce pas la nuit en transe / qui peint en noir nos artifices": les processus de réécriture et leurs champs d'application dans le discours poétique de Hubert-Félix Thiéfaine. Conférence à l'Université de Lorraine (site de Nancy, 28/09/2015 à 18 ou 19 heures, à l'invitation de l'équipe LIS), en marge des concerts de l'auteur à Maxéville (02/10/2015) et Amnéville (03/10/2015) conférence reportée, date à fixer

"frères humains, dans nos quartiers / ça manque un peu d'humanité": l'écriture de la solidarité dans les chansons de Hubert-Félix Thiéfaine et notamment dans celles de l'album "Stratégie de l'inespoir" (2014). Conférence au Point Culture de Namur (28/08/2015, 17 heures), en marge du concert de l'auteur à la Fête des Solidarités (29/08/2015)

"t'inventes un labyrinthe aux couleurs d'arc-en-ciel": essai de "cartographie" du discours poétique des chansons de Hubert-Félix Thiéfaine et notamment de celles de l'album "Stratégie de l'inespoir",. Conférence à la salle polyvalente de Néoules (16/07/2015, 16h) à l'occasion du concert  de l'auteur au Festival de Néoules (16/07/2015)

"trafiquant de réminiscences": autour du projet poétique de Hubert-Félix Thiéfaine. Regard sur l'écriture des chansons et notamment de celles de l'album "Stratégie de l'inespoir" (2014). Conférence au Point Culture de Bruxelles, Rue Royale, 145, B-1000 Bruxelles (21/04/2015, 16 heures), parallèlement au concert de l'auteur au Cirque Royal de Bruxelles (23/04/2015)

Conférences autres que celles du cycle consacré à l'analyse du projet poétique de l'auteur, séminaires, articles, contributions à des colloques ou à des ouvrages collectifs:

"au hasard de ma route entre deux quais de gare": regard sur le parallèle entre "Jacques le Fataliste" et l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine, à paraître en 2017 dans les "Mélanges Jacques le Fataliste", Paris, L'Harmattan, collection "Thyrse"

"tel un disciple de Jésus / je boirai le sang de ta plaie": érotisme et blasphème dans l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine, à paraître d'ici fin 2015 dans le volume "Babel transgressée", Paris, L'Harmattan, collection "Thyrse"

"dans le tumultueux chaos des particules": l'empreinte du De rerum natura dans l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine, séminaire dans le cadre du projet "Lectures de Lucrèce", CTEL (08/04/2015), à paraître dans le volume d'actes des séminaires

"übermensch ou underdog?": la référence à Friedrich Nietzsche dans l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine, conférence, CTEL (15/10/2014)

"j'imaginerai sisyphe gonflé aux anabos": la référence à Albert Camus dans l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine, conférence, CTEL (23/04/2014), à paraître dans LOXIAS/ Colloques

"adieu gary cooper adieu che guevara": quelques exemples de la référence à Romain Gary dans l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine, LOXIAS n° 44, Romain Gary - La littérature au pluriel, http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=7743

"la peste a rendez-vous avec le carnaval": l'accentuation carnavalesque comme véhicule de la dynamique d'inversion et de dérision dans l'oeuvre de Hubert-Félix Thiéfaine, in "Babel aimée ou la choralité d'une performance à l'autre, du théâtre au carnaval "(actes du colloque de Nice, 27-29 mars 2014), Paris, L'Harmattan,  2015, collection "Thyrse",