Séminaire ThéPARis

Quand ? Le 12-03-2019,
de 09:00 à 18:00
Où ? UFR LASH
S'adresser à
Participants Emanuele De Luca
Barbara Nestola
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Les Théâtres parisiens sous l’Ancien Régime : Transversalité des pratiques, circulation des personnes, enjeux esthétiques et poétiques?

Ce nouveau séminaire se déroulera entre janvier et juin 2019, pour un nombre de 6 séance à cadence mensuelle, entre VersaillesNice et Parisentrée libre sous réservation à l’adresse :

 theparis.seminaire@gmail.com

 

Se voulant à la fois comme intégration et dépassement des recherches sur les théâtres parisiens entre XVIIe et XVIIIe siècle, le séminaire souhaite ouvrir un espace de réflexion sur la question de la transversalité des pratiques artistiques entre les principaux salles et tréteaux de la capitale sous l’Ancien Régime : la Comédie-Française, la Comédie-Italienne, l’Académie royale de musique et les théâtres forains. Il souhaite élargir la perspective en interrogeant les espaces signifiants ‘entre’ les théâtres, leurs connexions et leurs échanges, explicites ou latents. Comment la musique et le spectaculaire interviennent par exemple dans les œuvres de la Comédie-Française et de la Comédie-Italienne ? Comment les masques italiens investissent les plateaux de la Comédie-Française et de l’Opéra ? Par quel moyen les théâtres forains, dans leur statut particulier, à la fois de théâtres saisonniers et non privilégiés, réélaborent, transposent, s’approprient les éléments emblématiques des salles officielles ? Comment les savoirs et les modèles dramaturgiques développés aux XVIIe et XVIIIesiècles circulent parmi les théâtres parisiens ? Quelle circulation d’auteurs, d’acteurs, de chanteurs, de danseurs, de machinistes et décorateurs, d’autres intervenants du spectacle est enfin envisageable d’une salle à l’autre ? Comment tout cela façonne et transforme la dramaturgie et le spectacle parisiens sous l’Ancien Régime ?

 

Dans un second temps, le séminaire se propose également d’étendre son champ d’enquête aux spectacles de cour, aux théâtres de collège et de société et plus généralement à la théâtralité non institutionnelle dans la même époque.

Dans l’intention d’éclairer ces processus d’échanges inter-théâtraux, plusieurs aspects seront abordés, en privilégiant l’approche interdisciplinaire : questions dramaturgiques, jeu(x) d’acteur, pratiques musicales et choreutiques, vedettariat, aspects techniques (décors, machines, costumes…). Une attention particulière sera également consacrée aux réseaux familiaux et à la mobilité des artistes, comme moyens d’échanges et de circulation d’idées et de savoirs.

Le séminaire, sous la responsabilité scientifique de Emanuele De Luca (Université Côte d’Azur, CTEL ; ELCI, Sorbonne Université) et Barbara Nestola (CNRS/CESR-CMBV) est organisé par le Centre de musique baroque de Versailles, le Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours, l’Université Côte d’Azur et son CTEL – Centre transdisciplinaire d’épistémologie de la littérature et des arts vivants, avec la collaboration de l’ELCI – Équipe littérature et culture italiennes de Sorbonne Université.